Les Connexions – 5 min

Au fur et à mesure de votre lecture, Résumez chaque concept

connexions-organisateur graphique

Connecter les apprenants entre eux

   La plupart des gens apprennent mieux lorsqu’ils sont entre amis plutôt que dans un groupe de gens inconnus. En effet, Les humains de manière générale se sentent plus en sécurité avec des gens qu’ils connaissent. Ainsi créer une sécurité psychologique pour nos apprenants signifie pouvoir :

  • poser des questions
  • expérimenter
  • faire des erreurs
  • exprimer ses opinions
  • prendre des risques dans son apprentissage.

La sécurité psychologique est vraiment importante dans le processus d’apprentissage.

Conseil : si vous enseignez à un groupe de personnes venant d’une même entreprise, partir du principe qu’ils ne sont pas tous amis, il faut donc commencer par créer cet environnement de sécurité psychologique en créant une communauté d’apprenants qui partage des objectifs communs, qu’ils soient positifs et respectueux.

Connecter les apprenants au sujet

   Quel que soit l’âge, la culture, le genre, les apprenants surtout les adultes, viennent avec un bagage de savoirs et savoir-faire. Certains sont justes, d’autres moins. La plupart des apprenants connaissent des choses sur la plupart des sujets de formation. S’ils ne connaissent pas le sujet dans ses détails, ils en connaissent toutefois les grandes lignes. Par exemple Une nouvelle recrue dans la vente au détail peut ne pas avoir d’expérience avec la gestion de la clientèle mais peut se reposer sur sa propre expérience en tant que client et l’apporter à sa perspective à son service.

Ce qu’il faut garder en tête et mettre en pratique:

donner l’opportunité aux apprenants de réviser, discuter, ou écrire sur ce qu’ils savent (ou pensent savoir) du sujet. Ainsi ils apprendront mieux car toute nouvelle information vue lors de la formation pourra être connectée à l’ancienne, activant ainsi les connexions neuronales.

Connecter les apprenants aux objectifs personnels

   Chaque apprenant en formation a ses raisons personnelles d’être là, même s’il n’y a pas consciemment réfléchi.

En les amenant à les formuler consciemment

  • ils peuvent aligner leurs propres objectifs avec ceux de la formation.
  • Ils ont aussi une représentation plus claire de ce avec quoi ils veulent repartir après la formation.
  • Par ailleurs en se concentrant sur ce qu’ils considèrent important pour eux et non sur ce que le formateur dit être important, ils libèrent toute résistance.
  • Finalement, ils renforcent leur capacité à expliquer ce qu’ils auront appris une fois la formation terminée parce qu’ils auront pris le temps d’expliquer ce qu’ils voulaient apprendre en début de formation.

Connexion aux résultats (objectifs pédagogiques)

   Ces objectifs sont un repère de tout apprentissage et contribuent à la réussite ou échec de ce dernier.

Dans un enseignement traditionnel, le formateur présentera de manière descendante ces fameux objectifs pédagogiques soit en les lisant soit en utilisant un power point. Puis il ne les mentionnera plus du tout- privant l’apprenant de toute opportunité de réflexion et d’alignement avec ses propres objectifs d’apprentissage.

De ce fait, en permettant aux apprenants de se connecter aux objectifs par le biais d’une activité, non seulement ils sauront clairement quels objectifs sont à atteindre mais aussi auront plus de chance de les atteindre.

Cette connexion nécessite de parler de ces objectifs, les évaluer, les prioriser, en débattre, voire créer sa propre liste.

Primauté-Récence

Pensez à vos dernières vacances ou encore à une histoire que vous avez entendue ou lue.

De quelle partie vous souvenez-vous le mieux ? Le début, le milieu ou la fin ?

Selon Sharon Bowman, que ce soit dans un atelier, une conférence, une présentation ou une formation, la plupart des gens se souviennent plus aisément du début et de la fin. Qui plus est, si ces ouvertures/clôtures sortent de l’ordinaire elles seront plus imprimées dans les esprits que des ouvertures/clôtures ordinaires.

 Dans une formation, le cerveau retiendrait mieux le début, ensuite la fin et moins bien ce qui est au milieu. Il faut donc tenir compte de cet aspect en tant que formateur. Le début et la fin sont des moments clés dans l’apprentissage, organisez donc des activités interactives et mémorables.

Connexions vs Icebreakers

   Les Icebreakers sont souvent sans lien avec le sujet traité. Ils aident les gens à se connaître et créer une sécurité psychologique. Ils sont utiles pour développer les liens entre apprenants. Si le temps vous manque alors optez pour les « connexions ».

Les Connexions sont aussi des activités courtes en début de séance qui aident les apprenants à se connaître tout en ayant un lien avec le sujet traité.

Par exemple un Icebreaker de « 2 vérités, un mensonge ». Dans cette activité l’apprenant devra donner 2 faits personnels qui sont vrais et un faux. S’il permet de créer du lien entre eux et d’être amusant, cet Icebreaker serait plus pertinent s’il était demandé de relier ces faits au sujet de la formation. Par exemple ‘çela fait 10 ans que j’ai mis en place l’agilité dans mes classes’ au lieu de ‘j’aime les oignons’.

Fast Pass
Connexion-Savoirs
×

Panier

Vous êtes prêt(e) à devenir Agile?

Si la formation vous intéresse laissez-nous vos coordonnées et nous vous contacterons.

Frais de dossier gratuits pour les premiers arrivés!