Pédagogie agile, les 7 clés d’un apprentissage optimal

7 clés pédagogie agile

Nous avons parlé de la méthode pédagogique agile des 4C dans un article précédent. Voici les sept clés que cette méthode permet d’actionner pour mettre en place une pédagogie agile et ainsi favoriser un apprentissage optimal.

Apprendre c’est créer de nouvelles connexions neuronales

L’apprentissage modifie la plasticité synaptique, c’est la capacité pour nos neurones de créer de nouvelles connexions afin de mieux s’adapter au réel. À force de réutilisation les connexions se renforcent et se densifient. Cela implique d’entrer physiquement en contact avec le monde (le contenu de la formation) en sollicitant nos sens, nos capacités cognitives, notre intelligence kinesthésique, nos émotions.

Apprendre c’est faire évoluer ses représentations mentales, sa carte mentale du monde​

Cela peut parfois amener à des remaniements complets de certains de nos paradigmes, qui vont provoquer des émotions fortes de perte d’illusions. En d’autres termes, l’apprenant devra désapprendre pour apprendre de nouveau, et faire le deuil de ses conceptions erronées ou incomplètes.

Apprendre en groupe pour favoriser l’apprentissage sous certaines conditions​

Dans une pédagogie coactive, il est essentiel de favoriser les conflits sociocognitifs. Il favorise chez l’apprenant la remise en question de ses valeurs et ses croyances pour retrouver une harmonie convergente. Cependant pour obtenir ce résultat il est nécessaire d’avoir constitué un groupe où le climat socio-affectif est favorable. En d’autres termes, où la bienveillance est instaurée, où chacun peut prendre la parole librement

Apprendre par l’imitation de l’autre​

On sait maintenant que les neurones miroirs jouent un rôle déterminant dans l’apprentissage (voir aux travaux de Giacomo Rizzolati). Il est essentiel pour les apprenants d’être placés dans un climat où ils pourront s’imiter les uns les autres pour progresser et s’améliorer ensemble.

Apprendre de ses erreurs, une base de la pédagogie agile

Observer les erreurs des autres, faire le point sur ses propres erreurs, comme évoqué dans un récent article, est extrêmement efficace dans l’apprentissage, à condition que le cadre autorise le droit à l’erreur

Apprendre avec une attention focalisée

Les ressources de concentration de chacun sont limitées. Il est essentiel de prendre en compte un environnement qui favorise la concentration sur un élément à la fois sans surcharge cognitive.

Apprendre grâce à l’engagement actif

L’apprentissage est favorisé lorsqu’on est face à une problématique qui nous demande un effort d’investigation. Lors d’un exposé on a l’impression d’apprendre car il y a de la fluidité mais c’est le rappel de ces informations qui va nous aider à mémoriser et à assimiler avec par exemple des questions ouvertes.

La pédagogie agile, la technique de la rétrospective

Notre cerveau est plastique, flexible pour s’adapter aux situations complexes. Pour favoriser l’apprentissage il existe des techniques d’apprentissage agile comme la rétrospective qui aide l’élève à prendre conscience de ses erreurs et de ses axes d’amélioration, ou du partage de savoir collaboratif qui demande une stratégie algorithmique de notre préfrontale (à la différence d’une stratégie heuristiques favorisant les automatismes cognitifs). La pédagogie agile des 4C que nous utilisons dans notre cursus de formation est basée sur les piliers des neurosciences actuels à savoir ; activer l’attention, l’engagement actif, le retour d’information, la consolidation.

Partagez cet article

Share on facebook
Share on Facebook
Share on twitter
Share on Twitter
Share on linkedin
Share on Linkdin
Share on pinterest
Share on Pinterest

Inscrivez vous à notre newsletter

Plus d'articles

formation agile pédagogie
Non classé

Évènement EDUCAGILE 7 avril 2021

Nous vous invitons à nous rejoindre pour cet évènement gratuit EDUCAGILE. Lieux : Le 7 avril 2021 en ligne sur ZOOM Horaires : de 18h

Contact

Suivez nous

Organisme de formation : 1175598447

Formation certifiée par

datadock