L’Approche Agile et les méthodes actives

Méthode Agile

Les approches pédagogiques actuellement utilisées sont tellement nombreuses que l’enseignant peut s’y perdre. On observe en effet que beaucoup d’approches alternatives diffèrent dans leur appellation et pourtant le processus de base est similaire. Alors où se situe l’approche agile d’Educagile dans les méthodes actives ?

Voyons plus en détail ces méthodes actives et expérientielles.

Qu’est-ce que les méthodes pédagogiques actives ?

Elles visent tout d’abord à privilégier l’activité de l’apprenant. Ce dernier est en effet au cœur du processus d’apprentissage. Ainsi elles lui permettent d’être actif en dépassant la lecture ou l’écoute d’un exposé.

Pourquoi adopter cette approche ?

Cet enseignement actif favorise la curiosité et l’autonomie de l’apprenant. Il stimule aussi sa motivation.

Quelles activités ?

Il s’agit de construire son enseignement autour d’activités d’application, d’analyse, d’évaluation, de synthèse et d’auto-évaluation. Ces activités sont en adéquation avec des contextes signifiants pour l’apprenant. Selon vos objectifs pédagogiques, optez pour des jeux de rôle, des débats critiques, des résolutions de problèmes etc.

Quels bénéfices observés ?

Ces méthodes actives favorisent la capacité d’innover des apprenants, de collaborer et de résoudre des problèmes.

 Par ailleurs elles permettent l’apprentissage autonome, ce qui augmente le plaisir d’apprendre de notre apprenant, donc son engagement. Finalement, l’acquisition du savoir ou savoir-faire se fait de manière durable.

 

témoignage vidéo élèves
Témoignages vidéo des élèves

Quel cadre ?

Ces méthodes actives demandent une attention particulière à l’encadrement des apprenants. Le formateur les guide par un enseignement structuré reposant sur une progression pédagogique claire. Par ailleurs ce dernier favorise les interactions sociales, la rétroaction ainsi que l’auto-évaluation.

Qu’en est-il de la pédagogie expérientielle ?

L’apprentissage expérientiel (concept introduit par Carl Rogers) est à la fois une philosophie et une approche pédagogique. Selon lui, l’apprenant apprend par l’action et la réflexion sur l’action. Le principe de base est que « le savoir se construit au fur et à mesure entre les différents acteurs de la formation. »  L’apprenant construit un savoir , une compétences et des valeurs à partir d’expériences. 

Le formateur dans la pédagogie expérientielle

Le formateur crée un environnement propice à l’apprentissage dans lequel il va susciter des actions de la part des apprenants. Il se doit de formuler une consigne claire et se placer en retrait pour permettre l’expérimentation en toute autonomie. Ce dernier accorde également un temps d’analyse pour les apprenants de leurs actions. Finalement, il prévoit une phase de transfert durant laquelle les apprenants définissent des applications pratiques pour leur vie future.

Le formateur alterne entre écoute active, la reformulation, l’accompagnement du raisonnement des participants afin de favoriser cette construction progressive. Il veille également à la distribution et régulation de la parole pour que tous puissent s’engager.

Comment reconnaître une approche Agile ?

Elle s’appuie sur les méthodes Agiles, jadis développées pour répondre aux besoins du secteur informatique. Aujourd’hui elles se répandent dans tous les secteurs comme le marketing, les Ressources Humaines etc.

Il s’agit avant tout d’un état d’esprit dans la gestion de projets  de manière itérative et incrémentale.

L’approche Agile vise à assouplir la gestion de projets. Elle favorise la créativité et l’adaptabilité en privilégiant les interactions entre les individus.

Application sur le plan pédagogique

Le formateur va décliner les objectifs pédagogiques à atteindre en mode projet. Tout comme dans l’approche expérientielle, l’apprentissage se fait au fur et à mesure (dans un cycle itératif et incrémental). Pour ce faire, il faut mettre en place le cadre de travail Scrum en partant d’un tableau Kanban dit de priorisation.

Comme on accorde une grande importance à l’interaction des individus, le travail se réalise en équipe. Le formateur accompagne les apprenants dans le développement de l’état d’esprit Agile. Des cérémonies telles que le point de 15 minutes avant de commencer les tâches (le daily) ou encore la rétrospective vont favoriser cette communication mais aussi l’autonomie de l’équipe d’apprenants dans son organisation ainsi que son amélioration continue.

L’apprenant est ainsi dans l’action du début jusqu’à la fin de son apprentissage.

Educagile-pedagogie-active

Pour conclure

L’enseignement Agile s’inscrit dans ces approches à la fois actives et expérientielles. Il se différencie des autres pédagogies avec son cadre de travail ainsi que ses valeurs. Non seulement l’apprenant construit des savoirs, savoir-faire mais aussi du savoir être ensemble. Ce qu’il aura appris à travers cette approche sera transposable dans sa vie personnelle ou professionnelle de demain. L’avantage de cette méthodologie agile est que l’apprenant aura appris à travailler en mode projet constitué d’une suite de petits objectifs à atteindre. Il aura également appris à collaborer et développer un savoir-être attendu dans le monde de l’entreprise. Et mieux encore, il saura aisément réagir face au changement, puisque c’est l’essence même de cette méthodologie. Une belle recette pour réussir dans sa vie personnelle, scolaire et professionnelle. Si cette recette vous intéresse et vous met en appétit, Educagile se fera un plaisir de vous enseigner tous ses petits secrets agiles dans so formation. En attendant profitez de nos 5 cours gratuits.

 

Inscrivez-vous et recevez un cours par jour par email pendant 5 jours

Ce que vous apprendrez :

Partagez cet article

Share on facebook
Share on Facebook
Share on twitter
Share on Twitter
Share on linkedin
Share on Linkdin
Share on pinterest
Share on Pinterest

Inscrivez-vous à notre newsletter

Plus d'articles

Contact

Suivez nous

Organisme de formation : 1175598447

Formation certifiée par

datadock